Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hardelot, les 2 et 3 février

Publié le par Stephan Peten

Abstraction faite du vent violent, l'ambiance était plutôt printanière ce week end grâce à une belle luminosité tant attendue.
Les petits Bécasseaux sanderlings étaient au rendez-vous profitant des micro-organismes accompagnant les milliers de coquillages rejetés par la tempête de la semaine passée.

B-casseausanderlingHardelot02-08.10.jpg

B-casseausanderlingHardelot02-08.3.jpg

B-casseausanderlingHardelot02-08.6.jpg

B-casseausanderlingHardelot02-08.24.jpg
B-casseausanderlingHardelot02-08.26.jpg
Dans les groupes, un des Sanderlings semblait faire son carnaval !
Des bagues colorées ornaient ses pattes !
En fait, cet oiseau fait partie d'un programme d'étude sur les migrations de ces Bécasseaux; les mouvements de cette espèce ne sont pas encore très bien connus.
Ce petit Bécasseau a été bagué adulte le 4 juin 2004 dans la mer des Waddens en Allemagne par Klaus Günther, et n'avait, depuis, plus été observé.
Il était sensé se trouver en Afrique à cette époque de l'année... Il aura préféré éviter un aussi long périple et passer l'hiver sur la Côte d'Opale où la nourriture ne fait pas défaut.
 
BecasseausanderlingHardelot02-08.36.jpg

Parmi les Sanderlings, quelques Bécasseaux variables étaient également présents...

B-casseauvariableHardelot02-08.2.jpg 
Les quantités impressionnantes de coquillages échoués sont une aubaine pour les Laridés en hivernage dans la région. Ils étaient plusieurs milliers à Hardelot, plusieurs dizaines de milliers sur la Côte d'Opale, des nombres vraiment impressionnants!

Larid-sHardelot02-08.jpg

Commenter cet article