Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zélande en mai

Publié le par Stephan Peten

La couleur est ainsi annoncée!
Nous ne ferons que passer quelques instants, le plus discrètement possible.
Le temps d'une petite balade, nous sommes les invités des zones protégées de Zélande...

La surprise!
Ce rapace plutôt confiant est une femelle de Faucon émerillon.
Cet oiseau est un visiteur d'hiver dans nos contrées mais certains oiseaux d'Islande migrent classiquement tard dans la saison au mois de mai.



Il était tellement peu dérangé par ma présence, qu'il ne s'est pas gêné pour faire un brin de toilette à quelques mètres de moi...

Pas spécialement typique de la Zélande, mais c'est la première fois que je le photographie, voici le sympathique
Moineau friquet.

De nombreux nichoirs sont mis à leur disposition à proximité des fermes dans les polders.

Dèja plus caractéristique de la région, le Pipit farlouse.

Ce mâle chantait à quelques mètres posé sur un piquet de clôture.

Un autre Pipit farlouse.

"Gruto-Gruto-Gruto-Gruto-...."
C'est l'alarme au-dessus du polder.
Les poussins sont à présent nés chez les Barges à queue noire.

Les adultes veillent au grain en permanence. Les intrus sont nombreux: corvidés, rapaces, chats, ...

Une femelle Barge à queue noire se nourrit.

Les Chevaliers gambettes ne sont jamais loin.

Chez eux aussi la nidification bat son plein!
Il y a toujours l'un ou l'autre adulte qui monte la garde...

Même après des années d'ornithologie, admirer une Avocette est toujours un émerveillement.

L'éternel Huîtrier de service sous une belle lumière.

Au mois de mai, si l'on n'a pas encore de bébés, c'est que l'on couve encore!
Un Vanneau huppé sur son nid (photo prise de la voiture sans dérangement!) ;o))

La mue d'été a déja commencé chez les canards de surface.
Les subtiles variations de plumage de ce Canard chipeau mâle laissent doucement place à la livrée d'éclipse qu'il portera jusqu'en automne.



Un couple de Canards souchets se repose au soleil.
La différence de couleur d'iris entre mâle et femelle est étonnante!



Cet oiseau-ci est encore en parfaite livrée nuptiale.

Chez les Fuligules morillons, la nature a été plus équitable; tous deux arborent ce merveilleux iris jaune vif!

Fidèles à leur réputation, les Oies restent toujours vigilantes.
Cette Oie cendrée veille; sa progéniture n'est pas loin.

Commenter cet article

Grég 14/06/2008 12:24

Ton Emerillon, Steph, ton Emerillon... TERRIBLE !!! (les autres aussi d'ailleurs...)
Well done ;o)
Amitiés
Grég

Stef 12/06/2008 21:33

Bonjour Stephan,
tes photos sont toujours aussi exceptionnelles. Merci de nous faire partager ces moments.
Stef