Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le mythe des Bihoreaux du Marquenterre

Publié le par Stephan Peten

On en parle.
On sait qu'ils sont là.
Parfois, on les entend, mais rares sont ceux qui les voient...
Et pourtant, ils se reproduisent depuis plusieurs années dans la Réserve Ornithologique du Marquenterre.



Le jour tombe.
Le parc du Marquenterre s'anime de mille et un bruits: les canards s'affairent, les Cormorans se regoupent au dortoire.
Et soudain, ils arrivent.
Six Hérons bihoreaux hésitent à se poser puis descendent rapidement sur les berges d'un plan d'eau.



Heureusement, à l'abri d'un affût photographique de la Réserve, je les retrouve juste avant que la nuit ne les emporte.
Ici, à droite de l'adulte, on peut voir un oiseaux de 1er été (né donc la saison précédente) au plumage plus terne.



Le Bihoreau est le plus nocturne de nos Hérons. Il s'active au crépuscule et regagne son perchoir bien dissimulé dans la végétation dès la fin de la nuit.
Ces photos ont été prises à très faible vitesse (1/100 ou moins), sur trépied et avec un flash.



Celui-ci est un oiseau de l'année au plumage typique brun-beige moucheté.

Commenter cet article