Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël, jour 3 (14 avril), KM 20

Publié le par Stephan Peten


Le chemin d'accès passe d'abord le long des plantations irriguées de palmiers.


Aux endroits où l'eau déborde, se concentrent des dizaines d'oiseaux en quête d'eau et de fraîcheur. On peut voir ici un groupe de Bergeronnettes printanières de multiples sous-espèces.


On prend les mêmes (de toute façon, on avait pas le choix...!), et c'est encore reparti pour un tour...
Les grands sourires sont le témoin d'une immense joie qui est à découvrir un peu plus loin... :-)


On retrouve quelques Sternes caspiennes s'offrant un peu de repos.


Quelques Bécasseaux minutes en guise de '10 heures'...


Ces oiseaux sont en plumage de transition, entre la livrée hivernale et le plumage nuptial plus riche ne couleurs.


Il est ainsi possible de voir divers stades; celui-ci étant quasiment tout à fait en livrée nuptiale.


Plus gros mais plus élancé, le Chevalier sylvain n'est également qu'un oiseau de passage, en route vers sa taïga natale.


Les Combattants variables portent bien leur qualificatif: leur taille peut varier du simple au double (entre une petite femelle et un gros mâle).


Les teintes de leur plumage sont également très variables, sutout chez les mâles nuptiaux mais ceux-ci sont beaucoup plus au Nord en ce moment.


Edouard en pénible action...
Parmi tous les limicoles présents, certains vont nous prendre beaucoup d'énergie...! Surtout lorsqu'on est à l'arrière d'une satanée Chevrolet dont les vitres arrières ne s'ouvrent qu'à moitié... Et que les oiseaux se trouvent en contre-bas de la voiture...


Un target fou et inespéré du voyage: le Pluvier asiatique!


A quelques mètres de notre voiture, se reposent deux ( ! ) femelles du rare Pluvier asiatique!!!!


Le site du "KM 20" est un des seuls endroits dans notre zone "européennes" où il est possible de voir ce très rare migrateur qui se reproduit en Asie centrale, au Nord et à l'est de la Mer Caspienne.


Je ne décris pas l'émotion...
On a failli ne pas s'en remettre sous cette chaleur. Il a fallu 'aérer' notre Grég :-)

Commenter cet article

Mwa 04/07/2009 11:55

Allons, allons, ne me dis pas que ce Pluvier asiatique était inespéré. Je suis sûre que tu l'avais espéré secrètement et que cette espèce fait elle aussi partie des nombreux oiseaux "dont tu avais souvent rêvé" ;o)))

emilie 04/07/2009 10:17

Il est magnifique en plus ce pluvier asiatique, tout en nuances ocres très douces! Ce carnet de voyage vaut aussi bien pour les obs que pour les images, et les commentaires bien sympas :o)