Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sea-watching au Clipon, 5 septembre 2009

Publié le par Stephan Peten

A la faveur d'un bon vent de NWN et d'une grosse dépression passée sur la Mer du Nord, les sea-watchers fous se sont retrouvés à Dunkerque sur la jetée du Clipon pour observer la migration des oiseaux pélagiques.

Ambiance...


Trois Sarcelles d'hiver ouvrent le bal.


Suit le festival des Puffins, oiseaux typiquement pélagiques que l'on ne voit depuis les terres que lors de gros coups de vent (essentiellement les tempêtes du NW qui les poussent plus près des côtes).
Le Puffin fuligineux est celui qui résiste le mieux et qui se rapproche le moins du rivage. Cette espèce niche dans l'hémisphère Sud et passe 'son hiver' chez nous en été.


Habituellement le plus nombreux, le Puffin des Anglais se laisse plus souvent voir depuis les postes d'observations.


Le contraste noir (du dessus) et blanc (du dessous) est assez caractéristique chez cette espèce.


Espèce bien plus rare et ne s'approchant pas des côtes, le Puffin des Baléares niche, comme son nom l'indique, sur les îles Baléares.


Un peu plus petit que l'Anglais, le Baléares est surtout dans les teintes brun-beiges.


Autres oiseaux de haute mer, les Labbes étaient également de la fête.
Le plus impressionnant de tous est sans conteste le Grand Labbe dont l'envergure peut atteindre près de 1,5 mètre!


Les Labbes sont des oiseaux 'parasites' qui poursuivent Sternes et Goélands afin de leur faire régurgiter leur nourriture dont ils se gavent.


Photo 'souvenir' du très rare Labbe à longue queue (ici un juvénile) qui est malheureusement passé à grande distance.


Quelques Fous de Bassan (en plumage juvénile ici) passent régulièrement au large de la jetée.


Un vol compact de Mouettes tridactyles s'envole au passage d'un Labbe.


Les premiers groupes de Macreuses noires (canards marins venus du Nord) rejoignent peu à peu leurs quartiers d'hiver.


Chez les Limicoles, le temps est aussi à la migration vers le Sud.
C'est le cas pour ces Bécasseaux variables.


Un vol mixte tout droit venu de Sibérie dans lequel Barges rousses, Pluviers argentés et Bécasseaux maubèches volent de concert.


Groupe monospécifique de Pluviers argentés.


Dans l'ordre du surprenant, observation peu courante d'un Courlis corlieu "leucique" (oiseau du milieu entre un Corlieu 'normal' et un Pluvier argenté).
Le leucisme décrit des oiseaux dont le plumage est plus clair que la normale. Cette aberration est proche de l'albinisme, mais les pigments de mélanine ne sont pas totalement absents : ils sont justes "dilués", moins concentrés, tandis que les autres pigments subsistent en quantité normale


Vol de Grands Cormorans.

Commenter cet article