Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël, jour 5 (16 avril), Kibbutz Lotan

Publié le par Stephan Peten

En milieu d'après-midi, sous une chaleur accablante, nous arrivons au fameux Kibbutz Lotan, sorte de petit oasis en plein désert.

Zones désertiques à perte de vue autour du Kibbutz.

Dès l'entrée, les oiseaux sont présents partout avec une proximité rarement égalée...!


Certains ne craignent vraiment pas notre présence, tel ce Traquet à queue noire.


L'oiseau du jour est le Rossignol progné.


Il y en a partout, sous chaque buisson, dans chaque taillis; ces oiseaux en halte migratoire profitent de l'ombre et des insectes du Kibbutz et ne semblent pas fort inquiétés par la présence humaine.


Certains Rossignols se tiennent complètement à découvert et sautillent sur les gazons comme le feraient des Grives...!


A chaque halte, ce sont d'autres oiseaux que nous découvrons: ici un mâle de Traquet motteux.


Sous la canicule, l'eau est une denrée rare. Certains n'hésitent pas à s'abreuver en bord de piscine, comme ce Bruant ortolan.


A proximité de arrosages automatiques, deux mâles de Bruant ortolan profitent des suitements d'eau.


Ils sont d'une exceptionnelle confiance...


... que nous ne connaissons plus dans nos contrées.


Le cerbère local (Vanneau éperonné) nous salue bruyamment, bien entendu !


Après avoir marché un petit bout sous une chaleur insupportable dans le désert à la frontière jordanienne, nous arrivons à une minuscule zone humide créée artificiellement. Malheureusement, l'essentiel est à sec et nous ne verrons pas les Marouettes espérées ni la Bergeronnette citrine... :(
Un Guêpier d'Orient monte la garde.


A la place de nos Marouettes, nous voyons nos premiers Moineaux espagnols.


Le mâle est très typique avec son large plastron noir et ses flancs fortement striés.


La femelle (à l'arrière-plan) est quasiment indiscernable de notre Moineau domestique.


Instant rare que la capture d'un insecte par une Rousserolle species.


Le point d'eau n'est bien entendu pas ignoré des Bulbuls d'Arabie locaux !


Un Pipit à gorge rousse vient à quelques mètres tout en capturant de multiples moucherons.


La quète de nourriture est primordiale pour ces petits migrateurs en halte; ils en oublient parfois leur peur de l'humain.
Cette Fauvette babillarde viendra à quelques dizaines de centimètres de mon objectif...!


Fauvette babillarde mâle.


De retour au centre du Kibbutz, nous reprenons l'inspection de chaque buisson...
Ici, c'est un Traquet oreillard (femelle) en affût.


Là, il est remplacé par un Gobemouche gris.


Un peu plus loin, un Pouillot de Bonelli...


Puis une Pie-grièche masquée également à l'affût.


Ce passereau est une des espèces les plus chatoyantes de notre avifaune européenne.


Fidèle à sa discrétion, le Torcol fourmilier est difficile à repérer dans l'enchevêtrement des branches. Le Torcol fait partie de la famille des Pics et se nourrit principalement de fourmis.


Espèce emblématique de la Méditerrannée, l'Agrobate roux ne revient de ses quartiers d'hiver africains que fort tardivement. Nous découvrons ici à Lotan les tous premiers retours de ces migrateurs.


L'Agrobate est un petit Turdidé; il a en effet l'apparence d'une petite Grive et cherche sa nourriture habituellement au sol.


En Europe, on peut le voir dans le Sud de l'Espagne, en Grèce et en Turquie.


Autre oiseau 'phare' de l'endroit: le Gobemouche à collier.


Plus d'une quinzaine de ces Gobemouches seront vus dans les environs immédiats des habitations du Kibbutz.






Commenter cet article

zuppiger 09/05/2012 19:09

Absolument superbes toutes vos photos d'oiseaux ! Bravo pour cette infinie patience, ce fut un grand plaisir pour mes yeux ! Gladys

Stephan Peten 19/05/2012 10:56



Merci pour votre visite Gladys !



dalma-dog 02/01/2010 14:44


salut, fabuleux tout c oiseaux , j'adore!!!!ton blog est superbe, bob samedi, a+


Coralie 10/09/2009 10:40

Et bien, quelle diversité là-bas! Et les photos sont superbes!