Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dure météo pour les Bécasses des bois, février 2012

Publié le par Stephan Peten

BecasseZelande.2.02-12.jpg

Pour un ornithologue, l'oiseau impossible à voir posé est bien la Bécasse des bois ( Eurasian Woodcock - Scolopax rusticola ) !

Déja que ses moeurs nocturnes la mettent à l'abri des regards, mais le mimétisme de son plumage fait qu'il nous est quasiment impossible de la repérer lors de son repos diurne.

 

BecasseZelande.3.02-12

Depuis deux semaines, un froid sibérien s'est installé sur l'Europe avec un gel permanent et des températures nocturnes variant entre -10° et -20°.

La Bécasse des bois consomme presque exclusivement des lombrics. Une fois l'humus et le sol gelés en profondeur, se pose la question de la survie pure et simple ... !

 

BecasseZelande.10.02-12.jpg

Habituellement, les Bécasses gagnent alors les zones côtières épargnées du gel permanent.

Sauf que cette année, le froid recouvre toutes les régions, polders compris !

 

BecasseZelande.11.02-12.jpg

Exceptionnellement, ces oiseaux nocturnes ont dès lors mis à profit les moments les moins glaciaux de la journée heures de midi)  pour tenter de trouver de quoi se nourrir dans les rares petits canaux libres de glace.

 

BecasseZelande.12.02-12.jpg

En 30 ans de terrain, c'est la première fois que j'ai pu assister à ce malheureux spectacle.

Dans ces conditions, il faut bien évidemment veiller à minimiser les dérangements sur ces oiseaux fort affaiblis et surtout ne pas quitter les voitures !

 

BecasseZelande.9.02-12.jpg

 

BecasseZelande.4.02-12.jpg

Comme une feuille morte sur un tapis de feuilles mortes, il faut un oeil avisé pour la déceler ... !

Cette Bécasse a fui sa retraite diurne pour tenter de capter les rares rayons de soleil bien trop filtrés pour vraiment la réchauffer.

 

 

 

 

Commenter cet article

Yann 15/03/2012 11:42

Oiseau très difficile à voir en pleine journée.les grands froids permettent de voir ces oiseaux timides, malheureusement affaiblis.
Belle série tout de même

Stephan Peten 21/03/2012 19:15



Je pense en effet que cet hiver aura été très dur pour l'espèce et qu'on n'imagine pas la mortalité que lapériode de froid a entraîné chez la Bécasse.


Une espèce méconnue! Que sait-on exactement de sa biologie et sur ses populations ?



Michel Vw 22/02/2012 14:20

Le quotidien de la bécasse n'est pas facile ces derniers temps; Avec l'attaque de l'épervier ...celle du froid !!! Superbe reportage qui complète bien celui de Thierry pour nous montrer un oiseau
aussi mystèrieux que fascinant. Ravi de t'avoir rencontré lors de ta visite à la Rnop.
Michel

Stephan Peten 26/02/2012 17:13



Grand merci pour ta visite Michel !


Au plaisir de te revoir !!!



Céline & Philippe 22/02/2012 14:12

Très belle série sur cet oiseau un peu mystérieux. Dans le secteur du Cap Blanc-Nez, il y en avait partout, dans les jardins et même dans les rues de Sangatte. Toutes les photos que nous avons pu
prendre de cet oiseau, l'ont été depuis notre voiture avec le même soucis de respecter sa tranquillité et de limiter toute dépense d'énergie inutile. Du jamais vu pour nous non plus...

Stephan Peten 26/02/2012 17:16



Comme toujours de superbes images sur votre blog:


http://lesfousducap.blogspot.com/


Vraiment incroyables toutes ces Bécasses en promenade diurne !!!


Une connaissance en aurait vu plus de 70 lors d'une promenade dans les dunes de Dannes (St Frieux) !!!